Test d’infiltrométrie, vérification de l’étanchéité à l’air.

Après la mesure de la qualité d’air , c’est au tour de la vérifiication de l’étancheité à l’air de notre rénovation à énergie positive. Et le résultat est plutôt très bon.

Nous avons un objectif a respecter de 0,8 m³/(h.m²), pour etre conforme aux règlementations en vigueur en France actuellement, pour bien comprendre ce chiffre cela demande quelques explications je pense.

L’étanchéité a l’air d’un batiment permet d’optimiser les consommations énergétiques, en rendant le batiment le plus ’étanchéité a l’air possible. Il s’agit d’éliminer les fuites et entrée  d’air parasites, qui pouraient nuirent à l’isolation thermique de l’enveloppe de la maison. Un isolant est performant s’il n’est pas en contact avec un flux d’air venant de l’intérieur ou de l’extérieur du batiment.

Si un vent froid en hiver passe sous les tuiles pour arriver dans l’isolant, cela refroidira rapidement la pièce en contact avec cet isolant, ou la réchaufferera en été.

Pour etre efficace ce travaille doit etre réalisé avec des produits spécifiques, pour que le résultat reste positif tout au long de la durée de vie du batiment. Nous avons sélectionnés les produits Pro Clima pour leurs qualité et expérience dans ce dommaine depuis plus de 25 ans. Leurs produits on réussis  des test de longévités accéléré de 100 ans.

Le test d’étanchéité à l’air en lui meme est réalisé avec un ventilateur et  d’après une norme Européenne. Le batiment est mis en dépression puis en  surpression, comme si un vent d’environ 30 km/h soufflait et faisait entré l’air extérieur. Pour faire le calcul précis des fuites, nous avons mis dans un logiciel relié au ventilateur les dimmenssions du batiment et surtout les surfaces déperditives, soit les murs et la toiture qui sont en contact avec l’extérieur.

test infiltrométrie

le ventilateur sur la porte de service

Quand le ventilateur est en route le logiciel calcul la différence entre l’air qui entre dans le batiment et celui qui en sort par les fuites non voulus, et c’est ce résultat qui nous intéresses.

Pour une construction BBC neuve en France l’étanchéité à l’air doit etre de 0,6  m³/(h.m²), en rénovation il n’y pas encore d’obligation, neanmoins avec l’étude thermique que nous avons faite et le programme Je Renov BBc l’objectif a respecter est de 0,8 m³/(h.m²) on y revient.

Ce sont donc 0,8 m3 d’air par heure et par m2 de surface déperditive de fuites qui sont admise, sous la  pression d’un vent de 30 km/h.

Notre résultat est de 0,47 m³/(h.m² ) soit presque 2 fois mieux que ce qui était demandé et mieux qu’une construction neuve. Cela représente un disque d’un diamètre de 17,9cm de fuite sur toute la surface de la maison. Voila ce que cela représente sur une feuille A4.taille , des fuites, étanchéité a l'air

 

 

 

 

 

Cette très bonne étanchéité à l’air va nous permettre de respecter la consommation énergétique pour le chauffage,  prévus par l’étude thermique, de 29kw/h// EP/m2.

agir pour le climat

agir pour le climat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *