Rénovation, quels travaux pour quelle efficacité ?

Il est parfois difficile de faire un choix, la rénovation de son logement ne fait pas exception a ce questionnement. Isolation, changement de  chaudière ou pose de nouvelles  fenêtres ? que faire et pour quel résultat, pas facile de faire un choix sans se prendre le temps de la réflexion, et d’analyser les différentes solutions et prix de chacune.

Souvent c’est le porte feuille qui décide, et c’est bien légitime, mais une vision plus fine de la situation permettrait de réaliser des économies d’énergies et d’argent  a long terme plus importantes. Prendre le temps d’analyser ces consommations énergétique poste par poste, chauffage, électricité, eau chaude sur une année donne une approche globale de vos dépenses. Quelques gestes simples permettre de diminuer votre facture, a voir sur le blog de la rénovation BBC :7 autres astuces (la suite) qui vous permettront de réduire votre consommation d’énergie au quotidien !

lave-linge-lg-f74890wh

Dans la partie grands travaux, l’isolation, le changement des fenêtres et du mode de chauffage est souvent envisagé, mais la quelle privilégier quand on ne peut ou ne veut pas se lancer dans des travaux complexe et importants.

gissement economies d'énergie: isolation

Le tableau ci dessus montre l’éfficacités des différents travaux sur les économies d’énergie possible en France dans l’ensemble du parc des bâtiments existants. On remarque que l’isolation  des murs est 3 fois plus efficace que l’isolation des combles, alors que ce sont les travaux qui sont le plus plébiscités actuellement. Un nouveau mode de chauffage et une ventilation performante arrive en 2 place des travaux les plus intéressants. La rénovation globale avec une vision a long terme sur 10-20 ans peut être très intéressante et source d’économie d’argent.

L’exemple du programme  » Je Rénove BBC  » en Alsace depuis 2009 a permis la rénovation globale aux standards basse consommation de de près de 500 logements. La vision globale permet souvent de diminuer la facture énergétique d’un facteur 4 ou plus, d’augmenter le confort quotidien et de donner de la valeur au bien immobilier. Le retour sur investissement calculé sur certains projets est de 10 ans, bien en dessous de la duré d’un crédit immobilier.

Rénover son bien immobilier en prenant en compte la globalité de la situation: travaux envisagés, versus travaux permettant la réduction maximale de la consommation énergétique, durée de l’emprunt prévu…ect, donne une nouvelle approche bien plus positive pour son portefeuille et les génération a venir.

Et pourquoi pas rénover à énergie positive, et devenir producteur d’énergie.